2,5 milliards d’Africains en 2050, un vaste marché et des opportunités

Les défis de la croissance démographique en Afrique sont nombreux. Le Département des affaires économiques et sociales (DESA) de l’Organisation des Nations Unies (ONU) exprime par exemple la crainte que la hausse vertigineuse de la population africaine ne soit pas en adéquation avec les moyens mobilisés pour lui offrir des logements. Selon l’organisation Reall, 90 % des Africains vivent dans des logements où les conditions de vie sont inférieures à la norme et dont les services de base comme l’eau, l’électricité et l’assainissement sont absents.

A l’horizon 2050, les besoins pour vêtir les Africains seront importants sur le continent car, un quart de la population mondiale vivra en Afrique, alors que les taux de natalité continuent d’y augmenter rapidement.

Les pays africains dépensent actuellement entre 8 et 129 dollars par habitant pour la santé. La pénurie des personnels soignants y est plus aiguë que partout ailleurs, puisque selon l’OMS, sur les 4 millions de personnels de santé manquants à l’échelle mondiale, il en manque 1 million sur le seul continent africain. En outre, entre 19 et 50% des produits pharmaceutiques sur le marché dans les pays du Sahel sont falsifiés et de qualité inférieure. Sur le total des dépenses pharmaceutiques en Afrique subsaharienne en 2019, les importations ont représenté jusqu’à 70 à 90% et environ 14 milliards de dollars.

Par ailleurs, les pouvoirs publics auront besoin d’environ 100 milliards $ par an pour résoudre les problèmes de mobilité dans les principales villes du continent. En Afrique, 90 % des systèmes de mobilité de masse sont artisanaux et non régulés : minibus, taxis, etc.

Enfin, la moitié des enfants à travers le monde qui ne reçoivent aucune éducation sont Africains, soit 30 millions d’enfants qui ne fréquentent pas les bancs d’une école. Faute de compétences adaptées, les jeunes représentent jusqu’à 60 % des chômeurs africains.

Le continent africain, démographiquement important, sur une courbe toujours plus ascendante, est confronté à de réels défis pour nourrir, loger, soigner, vêtir, transporter et éduquer une population qui atteindra 2,5 milliards d’habitants dans 26 ans seulement.

Et les projections indiquent que d’ici la fin du siècle, sur les 3,8 milliards d’individus qui devraient venir grossir les rangs de la population mondiale, 3,2 milliards seront Africains.

Ces défis sont autant d’opportunités ! Les besoins à satisfaire sont multiples dans les domaines vitaux du logement, de la santé, du transport, de l’éducation, du vestimentaire, des infrastructures… Invest-Time en dresse un tableau.

Mehdi Tanani, Directeur régional Afrique centrale de Proparco. Interview exclusive sur Invest-Time.com

Les plus lus

Invest-Time